Diarrhée associée aux antibiotiques

Les antibiotiques, principalement ceux à large spectre, tuent non seulement les mauvaises bactéries (pathogènes) responsables des infections, mais également une quantité importante de bonnes bactéries retrouvées dans nos intestins.

En réduisant la population des bactéries qui favorisent la digestion, les traitements antibiotiques peuvent occasionner la diarrhée1, 2, symptôme qui peut paraître anodin, mais qui pour certain est très incommodant et qui mener à l’arrêt de l’antibiotique prescrit. Avec l’arrêt de l’antibiotique, l’infection n’est plus traitée et ceci peut engendrer des complications.

AVANT LA PRISE D’ANTIBIOTIQUES
La flore intestinale est diversifiée et riche en bactéries.

APRÈS LA PRISE D’ANTIBIOTIQUES
La diversité et la quantité des bactéries intestinales sont significativement réduites. Ceci donne une opportunité aux bactéries pathogènes de coloniser la paroi intestinale.

23 800 000

de prescription d’antibiotiques par année au Canada3

4 800 000

Jusqu’à 20% des gens auront des symptômes de diarrhée associée aux antibiotiques4

65%

des cas de diarrhée associée aux antibiotiques5
avec 2 capsules Bio-K+ 50 Milliards

Niveau de risque
associé à différents
antibiotiques6, 7

Capsules probiotiques
50 MILLIARDS

Reconnu comme un produit efficace pour aider à réduire le risque de diarrhée associée aux antibiotiques.
(NPN 80015104)

Contient 15 capsules.

Infections au Clostridium difficile

Le Clostridium difficile (C. difficile) est une bactérie de type bacille Gram+, à anaérobie stricte - qui vit sans oxygène - et très sporulent. Lié à la maladie pour la première fois en 1978, le C. difficile est identifié comme agent causal de colites pseudomembraneuses (inflammation du côlon) détruisant la muqueuse intestinale et qui peut mener jusqu’à la mort8, 9.

Les principaux symptômes d’une infection au Clostridium difficile sont10, 11 :


  • Diarrhée (jusqu’à 10-15 par jour)
  • Fièvre
  • Perte d’appétit
  • Nausées
  • Douleurs abdominales
  • Myalgie

Il semble qu’un déséquilibre de la composition de la flore intestinale soit la principale cause d’infection. Les antibiotiques, surtout ceux à large spectre, éliminent une grande partie de la diversité microbienne de la flore intestinale et la bactérie C. difficile, dite opportuniste, en profite pour se multiplier et libérer les toxines A (entérotoxine) et B (cytoxine). Les 2 toxines sont responsables de la dégradation de la muqueuse, l’induction des cellules inflammatoires et de la diarrhée10, 11.

La transmission du C. difficile est normalement par la voie féco-orale, c’est-à-dire la contamination buccale par la bactérie excrétée via les selles, soit directement par les mains, soit indirectement à cause de différents aliments ou l’eau. Les hôpitaux sont une des plus communes sources pour la contamination du C. difficile10, 11.


Fait important :

Malgré l’ensemble de mesures préventives utilisées en milieu hospitalier, la bactérie C. difficile reste une des plus importantes causes d'infections nosocomiales induisant plus de 700 000 cas aux États-Unis par année12.

Clostridium difficile en chiffre4, 13, 14 :

3%

des adultes en santé et de

20% à 40%

des patients récemment hospitalisés

sont porteurs de C. difficile

Entre

20%
et
45%

des infections au C. difficile

sont acquises en communauté

5%
à
20%

des patients sous antibiothérapie

ont la diarrhée

20%
à
50%

de ces patients développent une diarrhée

associée au C. difficile

Voici les principaux facteurs de risque engendrant les infections au
C. difficile15

Prise d'antibiotiques


Hospitalisation

Âge
(65 ans et plus)4

95%

des cas de diarrhée associée au Clostridium difficile5
avec 2 capsules Bio-K+ C. difficile

Capsules probiotiques
C. DIFFICILE

Reconnu comme un produit efficace pour aider à réduire le risque de diarrhée associée au Clostridium difficile chez les patients hospitalisés
(NPN 80038453)

Contient 20 capsules.

Découvrez comment les suppléments aident à réduire le risque de diarrhée associée aux antibiotiques et au Clostridium Difficile chez les patients hospitalisés.

Études scientifiques

Études portant sur et les diarrhées associées aux antibiotiques et au Clostridium difficile

Gao, X.W., M. Mubasher, C. Zhang, C. Reifer, K. Zhang. 2010. Dose-response Efficacy of a Probiotic Formula in Reducing Antibiotic-associated Diarrhea and Clostridium difficile - associated Diarrhea Incidence: A Double-blind, Randomized, Placebo-Controlled Study. American Journal of Gastroenterology, 105(7):1636-1641.

Résumé

Effet dose-réponse de l’utilisation en prophylaxie d’une formule unique de probiotiques combinant Lactobacillus acidophilus CL1285MD, Lactobacillus casei LBC80RMD et Lactobacillus rhamnosus CLR2MD sur les diarrhées associées aux antibiotiques (DAA) et diarrhées associées au Clostridium difficile (DACD) chez des patients adultes.


Résultats :

  • Réduction de 65% de l’incidence des DAA avec 2 capsules Bio-K+MD 50 Milliards
  • Réduction de 56% de la durée des DAA avec 2 capsules Bio-K+MD 50 Milliards
  • Réduction de 95% de l’incidence des DACD 2 capsules Bio-K+MD 50 Milliards

La consommation des capsules Bio-K+MD 50 Milliards est efficace dans la réduction de l’incidence et de la durée des DAA et des DACD. De plus, aucun effet secondaire grave n'a été rapporté.

Maziade, P.J., A. Andriessen, P. Pereira, B. Currie, E.J.C. Goldstein. 2013. Impact of adding prophylactic probiotics to a bundle of standard preventative measures for Clostridium difficile infections: enhanced and sustained decrease in the incidence and severity at a community hospital. Current Medical Research and Opinion, 29(10):1341-1347.

Résumé

Étude de cohorte sur 31 832 patients hospitalisés et recevant des antibiotiques évaluant l’effet du probiotique Bio-K+MD combiné aux méthodes standards de prévention (MSP) versus les MSP seule sur les infections au Clostridium difficile (ICD).

Phase 1 (nb patients = 1580) : mesure de l’impact des méthodes standard de prévention.
Phase 2 50 à 60 milliards d’UFC par jour de la formule probiotique Bio-K+MD administrée à tous les patients recevant des antibiotiques.
Phase 3 Même intervention qu’en phase 2 mais dans un nouvel hôpital (déménagement). Phase 2 et 3 incluaient 4968 patients.
Phase 4 25 284 patients ont suivi le même protocole qu’en phase 2 et 3 et les résultats ont été comparés à d’autres hôpitaux similaires du Québec.

Résultats :

  • À la fin de la phase 3, les infections au C. difficile, suite à un traitement antibiotique, avaient diminué de 18 cas par 1000 admissions à moins de 5 cas.
  • Des réductions de cas d’ICD (73%, p<0.001) et des cas sévères d’ICD (76.4% p<0.001) ont été observés.
  • La récurrence des ICD a été réduite de 39% (p<0.001).
  • Durant les 6 années suivantes, le taux moyen d’ICD était de 2.71 cas par 10 000 patients/jour à l’hôpital Pierre-Le Gardeur comparé à 8.50 cas par 10 000 patients/jour dans les hôpitaux équivalent localisés au Québec, Canada.

Sampalis, J., F. Psaradellis, and E. Rampakakis. 2010. Efficacy of a probiotic formula in the reduction of antibiotic-associated diarrhea- a placebo controlled, double-blind randomized, multicenter study. Archives of Medical Science, 6(1):56-64.

Résumé

Étude multi-centrique, randomisé, à l’aveugle et contrôlée par placebo évaluant l’effet du Bio-K+MD sur la diarrhée associée aux antibiotiques (DAA) chez les patients adultes hospitalisés avec une prescription d’antibiotiques de 3-14 jours. Les patients étaient suivis durant tout le traitement et 21 jours suivant la dernière dose d’antibiotiques.


½ pot les 2 premiers jours puis 1 pot par jour durant tout le traitement antibiotique + 5 jours après

Résultats :

  • Réduction de 37.3% de l’incidence des patients avec des DAA de plus d’un jour (P=0.037)
  • Réduction de 51.5% de la durée moyenne des DAA (P=0.045)
La consommation de lait fermenté Bio-K+MD (50 milliards) est efficace pour la prévention et la réduction de la sévérité des diarrhées associées aux antibiotique chez les patients hospitalisés recevant des antibiotiques.

Beausoleil, M., N. Fortier, S. Guénette, A. L'Écuyer, M. Savoie, M. Franco, J. Lachaîne, K. Weiss. 2007. Effect of a fermented milk combining Lactobacillus acidophilus CL1285 and Lactobacillus casei in the prevention of antibiotic-associated diarrhea: A randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Canadian Journal of Gastroenterology, 21(11):732-736.

Résumé

Étude randomisée à double insu, contrôlée par placebo sur 89 patients adultes évaluant l’effet d’un lait fermenté alliant Lactobacillus acidophilus CL1285MD, Lactobacillus casei LBC80RMD et Lactobacillus rhamnosus CLR2MD en prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques.

Résultats :

  • Réduction de 55% de l’incidence des DAA (P=0.05)
  • Réduction de 85% de l’incidence des DACD (P=0.06)
La consommation de lait fermenté Bio-K+MD (50 milliards) est efficace dans la réduction des DAA et a une forte tendance à diminuer les DACD chez les patients hospitalisés suivant un traitement antibiotique.

Étude portant sur l’impact financier de l’usage de en milieu hospitalier dans le cadre de la prévention des diarrhées associées aux antibiotiques et des infections au Clostridium difficile

Fansi, A.A.K., J.R. Guertin, J. LeLorier. 2012. Savings from the use of a probiotic formula in the prophylaxis of antibiotic-associated diarrhea. Journal of Medical Economics, 15(1):53-60.

Résumé

Analyse pharmaco-économique comparant l’utilisation de 2 doses de la formule Bio-K+MD (50 milliards et 100 milliards) comparé à un placebo. L’analyse était basée sur des données publiées et ajustées au contexte Nord-Américain.

Résultats :

  • Économie moyenne de 1968$ par patient avec une dose de 50 milliards*
  • Économie moyenne de 2661$ par patient avec une dose de 100 milliards*

*si utilisé sur une moyenne de 13 jours par tous les patients à risque de développer une diarrhée associée aux antibiotiques et au Clostridium difficile

L’utilisation de la formule probiotique Bio-K+MD (2 capsules 50 Milliards) chez 1000 patients hospitalisés qui suivent un traitement antibiotique permettrait une économie moyenne de 2 661 218$ comparativement aux méthodes standards utilisés.

Étude démontrant l’importance de l’enrobage entérique dans les produits probiotiques en capsules

Millette, M., A. Nguyen, K.M. Amine and M. Lacroix. 2014. Gastrointestinal survival of bacteria in commercial probiotic products. International Journal of Probiotics & Prebiotics, in press.

Résumé

Démonstration in vitro de la survie gastro-intestinale des principaux produits probiotiques disponibles sur le marché. La résistance à l’acidité, aux enzymes digestives et aux sels biliaires des capsules Bio-K+MD a été comparée à de nombreux probiotiques commerciaux sous forme de capsules. Leur résistance a été évaluée dans un simulateur in vitro selon un procédé en deux étapes comprenant une digestion gastrique à un pH de 1.5 de 120 minutes (2 heures) et intestinale de 180 minutes (3 heures).

Résultats :

  • Les produits probiotiques sans enrobage entérosoluble ne survivent pas à une stimulation du passage gastro-intestinal. La décroissance des bactéries est évidente.
Les bactéries contenues dans les capsules Bio-K+MD (possédant toutes un enrobage entérique) possèdent une excellente survie gastro-intestinale. Les capsules avec enrobage entérique ne se dissolvent pas dans l’estomac, mais plutôt au niveau des intestins, site principal d’action des bactéries probiotiques.

Études démontrant le potentiel de dans la réduction des cellules cancéreuses

Baldwin, C., M. Millette, M.T. Ruiz, F.M. Luquet, D. Oth, M. Lacroix. 2010. Probiotic L. acidophilus and L. casei mix sensitize tumoral cells to 5-fluorouracil-induced apoptosis. Nutrition and Cancer, 62:371-378.

Résumé

Étude in vitro démontrant l’effet de la combinaison des souches de Bio-K+MD en présence de 5-fluorouracil (5-FU, médicament chimiothérapeutique) sur l’induction de l’apoptose de cellules tumorales du côlon (LS513). Les cellules LS513 ont été traitées durant 48h avec des concentrations croissantes de bactéries lactiques, que l’on retrouve dans les produits Bio-K+MD, en présence de 100 μg/ml de 5-FU.

Résultats :

  • Augmentation de 50% de l’efficacité du 5-FU avec une concentration de probiotique Bio-K+MD de 100 millions
Ces résultats semblent démontrer que les souches probiotiques contenues dans les produits Bio-K+MD auraient la capacité de rendre plus performants et moins toxiques les traitements de 5-FU chez les personnes atteintes du cancer du côlon.

Autres

Karska-Wysocki, B., M. Bazo and W. Smoragiewicz. 2010. Antibacterial activity of Lactobacillus acidophilus and Lactobacillus casei against methicillin-resistant Staphylococcus aureus (MRSA). Microbiological Research, 165(8):674-86.

Millette, M., F.M. Luquet, M.T. Ruiz, M. Lacroix. 2008. Characterization of probiotic properties of Lactobacillus strains. Dairy Science and Technology, 88: 695-708.

Millette, M., F.M. Luquet, M. Lacroix. 2007. In vitro control of selected pathogens by a Lactobacillus acidophilus and L. casei-fermented milk. Letters in Applied Microbiology, 44:314-319.


Références :

Hogenauer et al. 1998.
Mechanisms and management of antibiotic-associated diarrhea. Clin Infect Dis. 27:702-710.
CPS, CPNA 2008
Individual Monographs.
Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens
Rapport de l’utilisation des antimicrobiens chez les humains. 2011. Site du gouvernement du Canada.
Hookman and Barkin. 2009
Clostridium difficile associated infection, diarrhea and colitis. World J Gastroenterol. 15 (13): 1554-1580.
Gao et al. 2010.
Dose-response Efficacy of a Probiotic Formula in Reducing Antibiotic-associated Diarrhea and Clostridium difficile-associated Diarrhea Incidence: A Double-blind, Randomized, Placebo-Controlled Study. American Journal of Gastroenterology, 105(7):1636-1641.
eCPS, CPNA 2015.
Individual Monographs.
Barlett 2002.
N Engl J Med. 346: 334-339
Bartlett et al. 1978.
Role of Clostridium difficile in antibiotic-associated pseudomembranous colitis. Gastroentrol. 75:778-782.
Larson et al. 1978.
Clostridium difficile and the aetiology of pseudomembranous colitis. Lancet. 311:1063-1066.
Aslam et al. 2005.
Treatment of Clostridium difficile-associated disease: old therapies and new strategies. Lancet Inf Dis. 5:549-57.
Bartlett. 2006.
Narrative review: the new epidemic of Clostridium difficile-associated enteric disease. Ann Intern Med. 145:758-64.
IMS Clinical Plus database 2011,
extrapolated to 2013 using 2% growth y-o-y
Lee and Cohen. 2013.
Community-Acquired Clostridium difficile Infection: An Emerging Problem. Curr Emerg Hosp Med Rep. 1 (3): 149-153.
McFerland. 2008.
Renewed Interest in a Difficult Disease: Clostridium difficile Infections- Epidemiology. Curr Opin Gastroenterol. 25 (1): 24-35.
Turck et al 2003.
Incidence and risk factors of oral antibiotic-associated diarrhea in an outpatient pediatric population. J Pediatr Gastroenterol Nutr. Jul;37(1):22-6